Quick

concurrence.jpg

marche.jpg

client.jpg

historique.jpg

cible.jpg

copy-strat.jpg

plan-media.jpg

4-monstres.jpg

banniere-web.jpg

flan-de-bus.jpg

magic-box.jpg

produit.jpg

univers.jpg

Voici des autocollant pour le Magic Box :
set-5.jpg

Les cadeaux du menu des 12/18 ans, le menu TOP :
set-4.jpg

et voici les sets-plateaux :

set-2.jpg

set-3.jpg

set-1.jpg

Pour ce sujet, notre sympathique professeur de publicité (toujours M.Cerisola) nous proposa de penser et de réaliser un évènement autour du thème, « Quick et les monstres ».

Mise à part la recherche d’une idée, et cela fut nécessaire pour y arriver, il nous fallu plonger dans l’étude de la marque, de ses consommateurs, du marché et établir une copy stratégie. Aprés ce travail qui nous employa de longues nuits, nous primes le parti de concevoir des monstres « fun », aux personnallités complémentaires et originaux. Les sets (plateau) mettaient ces personnages en valeur de manières drôles sans tomber dans un univers enfantin. Quick attire beaucoup d’étudiants, contrairement au McDonald qui est plus orienté vers la cellule famille. Ceci dit, les Magic box et autres jouets (présentés en pâte à modeler) ont été largement travaillé pour plaire aux tout-petits . Nous avons pu décliner sur le menu Top des produits utilisant également nos monstres car ceux ci avaient été pensé comme un produit Bob l’ÉPONGE, avec une une double entrée de lecture.
On inventa un produit, les Hotballs (vous verrez le logo sur le sets), qui sont en faite des pommes dauphines, afin de concurrencer les potatoes de Mc Donald.
La présentation de notre travail s’effectua devant notre professeur et un de ses ami, directeur de création de la cellule Philip Morris, chez Léo Burnett . Celui-ci, surpris par nos recherches en amont et le nombres de déclinaisons que nous avions réalisés (du drapeau au set de table, en passant par la Magic Box, le tee-shirt, la casquette ou encore l’autocollant) nous proposa de réaliser notre stage de 4ème année au sein de son équipe.

Voilà comment débuta notre « carrière » publicitaire.

Nous étions, Vladimir (www.etpourtant.com) et moi, embarqué dans un nouveau défi (voir, plus bas, notre collaboration sur la presse du Canard Enchainé)

Laissez une Réponse